Bougeoir en verre mercurisé

0,00

Ancien bougeoir en verre mercurisé, XIXème

Dans son jus, usures et patines du temps et manques au mercure

Hauteur : 16 cm

Le verre au mercure, mercurisé ou argenté était très en vogue au XIXème siècle.
Imitant l’argenterie, cette technique offrait une alternative moins coûteuse pour les personnes ne pouvant s’offrir de pièces en argent massif. On appelait d’ailleurs ces pièces “l’argenterie du pauvre”.
Leur fabrication consistait à peindre à l’intérieur du verre soufflé une fine couche de mercure. Avec le temps, cette couleur argentée se délite.
Les pièces en verre mercurisé ornaient aussi bien les intérieurs des particuliers que les églises et chapelles.

Rupture de stock

Description

Informations complémentaires

Poids 750 g